La prise en compte d’un lien interne par Google

publié le 14 juin 2016

Nous avons analysé la manière avec laquelle Google interprète les différents types d’ancres de liens et leur impact sur les pages de destination. 4 tests ont été conduits :

Test 1 : Deux ancres texte différentes vers la même URL : quelle réaction de Google ?

Test 2 : Une ancre texte et un attribut alt vers la même URL : quelle réaction de Google ?

Test 3 : Comment Google interprète un lien en display-none ?

Test 4 : Comment Google interprète un lien en Javascript ?

Mise en place des tests

Afin d’éviter toute influence sur les différents tests, le site utilisé a suivi plusieurs principes :

  • Codé à la main.
  • Nom de domaine neuf et « neutre » (ne comprenant aucun mot-clé ou nom de marque).
  • Popularité du site : 5 referring domains pointant tous vers la page d’accueil afin de ne pas favoriser une partie du site au détriment d’une autre.
  • Les expressions utilisées sont inventées et n’ont donc aucune concurrence dans les résultats de recherche.

Test 1 : Deux ancres texte différentes vers la même URL : quelle réaction de Google ?

Hypothèse du test : Il est fréquent sur la page d’un site d’avoir plusieurs liens texte avec des ancres différentes menant vers la même URL. Dans ce cas de figure, il apparaît que Google ne prend en compte que le premier lien apparaissant dans le code.

Résultat du test : La page maillée ressort sur l’expression contenue dans l’ancre du premier lien, mais pas sur celle du second où seule la page émettrice est présente. L’ancre du deuxième lien n’a donc pas été prise en compte par Google.

test seo 2 liens texte

Test 2 : Une ancre texte et un attribut alt vers la même URL : quelle réaction de Google ?

Hypothèse du test : Si une URL cible est maillée via une ancre texte et un attribut alt, Google prendra en compte les expressions contenues dans ces deux éléments.

Résultat du test : La page de destination est parvenue à se positionner sur les deux requêtes : celle comprise dans le texte mais également celle de l’attribut alt. Contrairement au cas de deux liens texte ou Google ne prendra en compte que le premier lien, les deux ancres ont bien été prises en compte.

Test lien attribut alt

Test 3 : Comment Google interprète un lien en display-none ?

Hypothèse du test : Google accorde moins de valeur à un lien caché (ou inclus dans un texte caché) qu’à un lien directement visible par les internautes.

Fear display none

Résultat du test : Sur l’expression contenue dans l’ancre du lien caché, seule la page émettrice ressort. Autre fait intéressant : Google n’affiche pas dans la méta-description l’expression en question. Nous pouvons supposer que Google part du principe que ce texte n’étant pas directement visible sur le site, il n’a pas non plus vocation à l’être dans ses résultats de recherche.

test seo lien display none

Test 4 : Comment Google interprète un lien en Javascript ?

Hypothèse du test : Google a largement amélioré sa lecture du code en Javascript au cours de ces dernières années et est aujourd’hui capable de lire cette technologie. Le lien en Javascript est toutefois susceptible d’avoir un impact inférieur à celui d’un lien « classique ».

Logo Javascript

Résultat du test : La page recevant le lien en Javascript a bien été indexée, prouvant la capacité de Google à lire ce type de code. L’ancre de lien a également été prise en compte, la page cible ressortant dans les résultats de recherche.

Test Lien Javascript
information labo seo
Tests associés :